Economique, écologique, pratique et efficace pour le chauffage domestique, le poêle à granulés est l’un des appareils les plus utilisés pour le chauffage domestique en Europe. Bien que cet appareil existe depuis des lustres, de nouveaux modèles ont envahi le marché récemment. Si vous envisagez acheter un poêle à granulés, cet article se propose de vous aider à faire le meilleur choix pour un chauffage parfait.

Comprendre le fonctionnement d’un poêle à granulés

Un poêle à granulés est un appareil de chauffage qui utilise des granulés de bois comme combustibles. Encore connus sous le nom de « pellets », ces granulés de bois sont obtenus après raffinement, séchage puis compression des résidus de transformation de bois tels que les copeaux, les sciures, etc.

Une fois que les granulés sont chargés dans le réservoir, un système de vis sans fin les convoie vers la zone de combustion en fonction de la puissance de chauffage sélectionnée par l’utilisateur. Ce système contrôle la quantité et la vitesse de granulés convoyés dans la chambre de combustion.

Dans cette chambre, une résistance électrique allume le feu tandis qu’un ventilateur assure la provision d’oxygène pour la combustion. Enfin, la chaleur dégagée par la combustion est conduite hors de l’appareil par un autre ventilateur ou par convection naturelle.

Comment bien choisir son poêle à granulés ?

C’est aussi simple que cela. A présent, voici les critères qui devront guider le choix du meilleur poêle à granulés pour vos besoins.

Les critères pour choisir un poêle à granulés

Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte pour le choix d’un poêle à granulés. Parmi ceux-ci, voici les ceux qu’il faut considérer en priorité.

La puissance de chauffe

En général, la puissance des poêles à granulés est comprise entre 6 et 14 kW. Vous devrez considérer, pour choisir une puissance, la taille de l’espace à chauffer et la qualité de l’isolation thermique. Plus puissante le poêle est, mieux il vous procurera du chauffage.

Pour une vielle habitation, optez pour 1 kW par 10 m² ; pour une habitation bien isolée, partez pour 800 watts par 10 m² ; pour une nouvelle maison, il vous faudra une puissance de 600 watts par 10 m².

Enfin, gardez en tête que la puissance de l’appareil est en corrélation directe avec son prix. Faites donc un choix selon votre bourse.

Le matériau du creuset

Vous aurez le choix entre plusieurs matériaux. Mais nous vous recommandons d’opter pour un creuset en fonte. C’est vrai qu’il est plus lourd que le creuset en acier, mais il permet de mieux atténuer le son de la chute des granulés.

Le conduit d’évacuation

Puisqu’il faut que la fumée soit évacuée de votre poêle, veillez à la qualité du conduit d’évacuation. Optez pour un conduit de type ventouse. Mais vérifiez d’abord son diamètre, les températures qu’il peut supporter, son étanchéité, etc. Si vous n’êtes pas satisfait par la qualité d’un conduit d’évacuation, n’hésitez pas à faire un autre choix.

La programmation

Lorsqu’ils sont programmables, les poêles à granulés vous rendent la vie beaucoup plus facile. Vous pourrez, par exemple, définir la température de chauffe pour certaines heures de la journée. Vous trouverez aussi des modèles qui peuvent être allumés à distance. Ces genres de poêle vous seront très utiles si vous vivez dans une résidence secondaire.

Vérifiez donc les fonctionnalités de l’appareil et choisissez celui qui vous convient le mieux.

La capacité du réservoir

Ici, il est question d’autonomie. Plus le réservoir est grand, plus l’appareil peut stocker de granulés, ce qui vous évite d’avoir à revenir trop souvent pour charger du combustible. La majorité des modèles que vous rencontrerez sur le marché offre une capacité de stockage comprise entre 15 et 40 kg. En fonction de leur puissance, l’autonomie de ces appareils peut varier de 6 heures à 5 jours.

Tenez compte de l’ensemble de ces critères et vous aurez le meilleur poêle à granulés.

Catégories : Granulés